Théière en verre

LES TISANES 

L'automne est là!

Bientôt il laissera la place à son "AMI" l'hiver. Avec ce temps frais, voire humide, on a envie de soirées cocooning, il est bien agréable de boire une infusion, une tisane, une décoction, une macération....

 Mais avec tous ces termes, connaissez-vous bien la différence entre chaque méthode ?

a-question-4017795_960_720.png

LA TISANE :

est une boisson qui contient une substance végétale obtenue par  macération, infusion, décoction, à effet médical

 

LA DECOCTION : 

La plante est trempée dans de l'eau froide (dans une casserole), puis on amène le mélange eau/plantes à ébullition, sur feu doux, en laissant bouillir pendant 10 minutes. Il faudra filtrer la décoction obtenue (décoctus!). Pour la décoction, on utilise les parties dures d'une plante comme les bois, fruits, tiges, écorce (comme l'aubier de tilleul), les racines et aussi les graines. Du fait de leur consistance, ces végétaux ne délivreront leurs principes actifs que sous l'action prolongée de la chaleur. Les décoctions peuvent se boire froid.

L'INFUSION 

 C'est mettre une plante (sèche ou fraiche) en contact avec de l'eau bouillante, durant un temps précis. En règle générale, le temps est assez court (comme pour le thé!). Il est vivement recommandé de couvrir son contenant avec un couvercle, afin de conserver les principes actifs de la plante, qui sont volatiles (comme les huiles essentielles contenues dans la plante). L'infusion doit être ensuite filtrée. Pour l'infusion on utilise les fleurs, feuilles et sommités fleuries.

LA MACERATION  A BASE D'EAU : 

Elle consiste à faire tremper dans de l'eau froide, pendant plusieurs heures, une plante fraiche ou séchée, sans dépasser les 10 heures de macération afin d'éviter une fermentation éventuelle. La macération est ensuite filtrée. Le but recherché dans la macération à froid est de conserver la totalité des principes actifs d'une plante qui pourraient être détruits par la chaleur.

Une fois filtrée, cette macération peut être légèrement mais sans excès tiédie.

CONCERNANT LES MACERATIONS : 

Il existe des macérations à l'eau froide qui peuvent être réalisées sur plusieurs jours, tout comme le purin d'ortie pour les plantes, mais là nous sortons du cadre des boissons. Il existe aussi, une macération au moyen d'huile végétale pour l'application locale en massage ou autres bobos, dont je vous parlerais prochainement.

Rappelez-vous qu'une plante fraiche ou séchée comporte toujours des principes actifs donc choisissez une ou plusieurs plantes qui pourront vous convenir. Préférez des plantes de votre région, de saison, du jardin, quand cela est possible, et surtout sans pesticides! Et souvenez-vous que votre foie, qui est un organe dépassant les 35°, aime le chaud, donc une boisson chaude lui conviendra parfaitement.

IMPORTANT  :

 Lorsque l'on parle d'infusion, on associe très facilement la cuillère de miel dans la tasse, mais savez-vous que : lorsque le miel est chauffé au delà de 35°, ses principes actifs risquent d'être altérés. Si vous dépassez cette température, le miel ne sera plus assez efficace, il remplacera juste le sucre . Mais pour profitez de ses nombreux principes actifs (antibactérien, antiviral, riche en vitamines, minéraux, anti oxydants etc...), il faudra l'additionner à une boisson tiède ou le consommer à part.

Ma préférence :

Ma préférence va à une infusion de thym du jardin (Thymus vulgaris) ; préparation pas trop infusée pour éviter le goût amer de la plante et éviter ainsi l'apport trop brutal d'actifs dans notre organisme. J'utilise pour cette infusion une branche entière, car la tige apportera aussi ses principes actifs dans l'eau bouillante, Un couvercle doit être placé sur la casserole pendant le temps de l'infusion pour éviter que les huiles essentielles de la plante ne s'évaporent. Le thym va, ainsi, garantir un bon nettoyage du corps, et vous préservera des affections de l'hiver car c'est un puissant anti viral, anti infectieux qui est efficace contre les troubles digestifs, détoxifie le foie et stimule la vésicule biliaire. Je prends 2 ou 3 mugs par jour, que je bois lentement, bien chaud. Je conserve l'excédent dans une bouteille isotherme pour son côté pratique. Et bien entendu je l'accompagne de ma cuillère de miel de lavande de montagne, que je prends soin de ne pas mettre directement dans l'eau bouillante pour conserver ses bienfaits. Parfois, je rajoute quelques fleurs de romarin. A boire lentement, en pleine conscience. Je fais une cure de 21 jours que je peux reprendre dans l'hiver. Je le bois aussi ponctuellement quand je sens que mon organisme en ressent le besoin.

Je conseille aussi l'utilisation de la plante après les excès des fêtes de fin d'année.

Le thym des jardins est le compagnon de notre santé qui donne de l'énergie tout l'hiver et renforce les défenses immunitaires. Nos anciens le savait bien !

En médecine chinoise, l'automne est en relation avec le poumon.

Il conviendra de respecter l'utilisation de ces plantes en fonction de vos traitements médicamenteux

et vos pathologies.

Image de Alexandre Debiève

CALENDRIER LUNAIRE DU MOIS DE NOVEMBRE 2020 

Nouvelle lune le 15 novembre 2020 à 06:08:54

Pleine lune le 30 novembre 2020 à 10:32:04

 

Eclipse lunaire le 30 novembre apogée à 10h44